Réussir le dressage de son British Shorthair

 

dressage de son British Shorthair

En adoptant un British Shorthair, on vous rassure que vous avez fait le bon choix. Maintenant, la question est de cohabiter avec lui sans trop de maladresse. C’est-à-dire un dressage ou plutôt : une éducation réussie.

Un chaton British Shorthair

Ne l’adoptez pas trop top à moins de 8 semaines. Ses pairs (parents, sœurs et frères) ont déjà contribué à une grande partie de leur éducation. Il s’agit notamment de la toilette, les morsures et les griffures. Les matières qui vous restent se concentreront dans le domaine du jeu, de la cohabitation avec les enfants et l’habituer à sa litière progressivement.

Un ado British Shorthair

Un chat adopté de chez un vendeur agréé doit avoir déjà reçues les bonnes manières. Le cas échéant, il ne faut pas s’inquiéter, le chat est un animal docile. Dès qu’il fait un mauvais geste comme monter à table, pisser sur le canapé, lit ou tapis, déplacez ou asperge-lui d’un peu de goutte d’eau. Il n’aime pas tellement perdre du temps à les sécher. Réglez aussi son horloge, il doit rentrer à la maison convenablement. Pour cela, rien de tel que ces gourmandises pour l’attirer.

À ne pas oublier

Un chat malade, mal à l’aise, sédentaire, ou qui mange peu (British Shorthair est gourmand) est un chat agressif. Il ne faut pas en faire une corrélation avec son éducation. Une visite chez le véto est primordiale. Et un British Shorthair aura également besoin d’un brossage hebdomadaire pour lui faire moins vomir de boules de poil.